Isis - Déesse de la Maternité


 

Isis est, dans la mythologie égyptienne, la déesse de la fertilité et la maternité.

Elle est souvent représentée avec des ailes le long de ses bras.

Déesse Mère. Fille de Geb et Nout selon la généalogie Heliopolitaine. Soeur et femme d'Osiris. Mère d'Horus.

Elle a été dépeinte dans la forme humaine, couronnée ou bien par un trône ou bien par des cornes de vache incluant un disque de soleil. Un vautour était aussi parfois incorporé en sa couronne. Elle est parfois dépeinte comme un cerf-volant au-dessus du corps momifié d'Osiris. Comme la personnification du trône, elle était une source importante du pouvoir du pharaon. Son culte était populaire partout dans l'Egypte, mais les sanctuaires les plus importants étaient à Giza et à Behbeit El-Hagar dans le delta du Nil.

Isis a été l'épouse d'Osiris.
Osiris a été assassiné par son frère Seth. Suite
au meurtre et au démembrement du corps, Isis après l'avoir retouvé, la rassemblé. Isis s'est imprégné du cadavre. Par cet acte, elle a pris le rôle d'une Déesse des Morts et de Rites des Obsèques.

Par la suite, elle a donné naissance à Horus qu'elle a enfanté dans le secret à Khemmis dans le delta du Nil et a caché l'enfant dans les marais de papyrus.

Horus plus tard a défait Seth et est devenu le premier dirigeant d'une Egypte unie. Isis, en tant que mère d'Horus, était par l'extension considérée comme "la mère" et la protectrice des pharaons. Le rapport entre Isis et Horus devrait aussi influencer la conception Chrétienne du rapport entre Marie et l'enfant en bas âge Jésus Christ. La description de la tenue assise ou l'allaitement l'enfant Horus est certainement à l'origine de l'iconographie de Marie et Jésus.

Après la fin du nouveau royaume au 4ème siècle av. JC, le centre du culte d'Isis, qui atteignait alors sa plus grande crête, était sur Philae, une île dans le Nil, où un grand temple a été construit à elle pendant la 30ème dynastie.

Les histoires antiques ont décrit Isis en tant qu'ayant la grande compétence magique, et elle a été représentée en tant qu'humain bien qu'elle ait été fréquemment décrite portant des cornes d'une vache.

Sa personnalité ressemblait à Hathor, ou Hathor, la Déesse de l'Amour et la Joie.

 

Hathor - Déesse de l'Amour

Hathor et Isis sont étroitement liées.

Hathor signifie la demeure dee Hor et est généralement exprimé par un hiéroglyphe dans lequel Horus est inclus dans le caractère représentant une maison.

La Déesse Hathor est représentée sous beaucoup de formes.
Parfois elle apparaît presque comme Isis, sous la forme d'une femme avec des cornes et un disque solaire sur sa tête et dans ses mains le Sceptre et l'Ankh Symbole de la Vie.
La Déesse est souvent représentée en tant que Vache Céleste, soulevant le soleil entre ses cornes, symbole de l'aube.
Lorsque la religion égyptienne s'est uniformisée, la déesse a pris les traits d'une femme dont la tête est surmontée d'une couronne faîte de cornes bovines enserrant le disque solaire. Assimilée à Sekhmet, elle peut également avoir la forme d'une lionne ou d'un chat. Un visage de femme, vu de face et pourvu d'oreilles de vache, la chevelure réparée en deux pans aux extrémités enroulées suffit parfois à l'évoquer.
Elle peut également prendre la forme d'un serpent. A Thèbes, on la vénère en tant que déesse des morts sous l'aspect de la déesse du sycomore ; elle a alors la forme d'une entite mi-arbre, mi-femme.
Durant la période Ptolemaique, on l'a représentée comme une femme à quatre têtes, dirigées vers les 4 points cardinaux, pour souligner son aspect cosmique.

Eveil à la Conscience Sacrée de la Déesse Hathor

Retour à l'Ancienne Egypte

Le Calendrier Egyptien

Ankh - La Croix de Vie

Les Dieux et Déesses

Les Pyramides

Imothep

Akhenaton et Nefertiti

Thot & Seshat Isis & Athor Osiris Horus Amon et Mout Sekhmet Anubis

Enseignement des Mystères de l'Ancienne Egypte

Site Angel's Place